LA MAISON BERTHE GUILHEM

Continuité, qualité, savoir-faire familial et artisanal... La maison Berthe Guilhem, du nom de sa fondatrice, reste très attachée à ces valeurs fortes dans une époque ou "le Bio", en cosmétique, s'est beaucoup industrialisé.

Berthe Guilhem, femme de bon sens et d'intuition

Notre grand-mère n'envisageait le soin et l'hygiène qu'avec des produits naturels et de qualité. Sensible à la pharmacopée, créative et intuitive, Berthe Guilhem a fabriqué ses premiers savons au lait de chèvre dès 1956 ainsi que des pommades, onguents et le fameux baume du jardinier. Ses premiers utilisateurs furent elle-même, ses enfants, amis et voisins. Aujourd’hui, alors que nos gammes ont largement franchi nos frontières régionales, notre fabrication reste inspirée des formules et recettes originelles.

Un savoir faire indemne : transmis de génération en génération

Aujourd’hui Marc, Jean-Luc, les petits-fils de Berthe Guilhem, et leurs familles, pérennisent ce savoir faire avec la même conviction : le respect strict et sans compromis de la santé des utilisateurs et de l’environnement. A leur tour, ils s'engagent dans une attitude écologique sans faille qui dicte chacun de leur geste : de la collecte du lait à l’élaboration de chaque soin en passant par leur formulation.

"On peut travailler dans un laboratoire à taille humaine, conserver une identité artisanale tout en fabriquant des produits cosmétiques biologiques efficaces, performants et à la pointe du progrès".

Marc Guilhem, petit fils de Berthe Guilhem, ancien élève du centre Européen de Naturopathie appliquée

Image maison Berthe Guilhem
Souligner